Culture

Saint-Jean-de-Serres est marqué par son histoire religieuse et par la viticulture.

Village catholique en terre protestante, il fut chef-lieu de doyenné comprenant 12 communes réunies en trois paroisses. L’histoire du village s’est construite en grande partie autour de son église romane (IXe et Xe siècle ). La monographie paroissiale de l’abbé Goiffon parue en 1916, relate la vie religieuse de St. Jean-de-Serres.

Village au milieu des vignes, il a fait de cette culture ancestrale la principale ressource économique de la commune. De culture secondaire elle est devenue malgré de nombreuses vicissitudes (phylloxéra, mildiou, guerre, crise viticole…) une monoculture qui s’étend sur 70% du territoire communal . La seconde moitié du XXe siècle a été marquée par l’avénement du machinisme agricole, l’évolution des cépages et une quête de qualité.

Ces deux pierres angulaires se retrouvent dans le patrimoine du village.

L’ église romane et les 4 croix marquent la prédominance du catholicisme ainsi que le porche et la tour qui ont subsisté dans les fortifications qui enséraient l’édifice religieux.

Le moulin à vent fièrement dressé sur le serre tout comme la cave coopérative sont les témoins du passé et du présent d’une agriculture nourricière.

L’activité économique du village a laissé également son empreinte avec le four à chaux et les carrières de pierre, sans oublier les magnans témoins de l’élevage du ver à soie.

Elément vital, l’eau, se retrouve dans des constructions remarquables que sont les puits et le château d’eau.

Dans chaque maison du vieux village, sur ses façades, où l’œil s’attarde, des éléments architecturaux ou non témoignent de cette empreinte du passé qui caractérise un village que nous vous invitons à découvrir.

Traditions

Les traditions sont celles liées aux fêtes (religieuses ou civiles).